Une page se tourne au centre médiéval de Clairbois
 
Quel avenir pour le site de Clairbois ?
Le site médiéval situé à Sainte-Suzanne dans les Coëvrons est à vendre. Des pourparlers sont engagés avec les « Écuyers de l'histoire ».
L'annonce n'est pas passée inaperçue : le centre médiéval de Clairbois, près de Sainte-Suzanne, est à vendre. Démotivation de son fondateur Gilles Raab ? Mauvais taux de remplissage des spectacles de chevalerie ? Trop d'aléas météo ? Un peu de tout ça.

«Clairbois est perçu comme un lieu dit d'action, avec ses combats équestres et pédestres. Au fil des ans, nous remplissons surtout pour les spectacles s'adressant aux jeunes. Les créations plus ambitieuses, y compris farces et gauloiseries, n'attirent plus vraiment le public adulte », constate Gilles Raab qui aimerait passer à autre chose.

Deux scénarios se dessinent. Mais Gilles Raab préférait vendre. « La réhabilitation de Clairbois a nécessité 2 millions d'euros d'investissement mais il serait raisonnable de le céder aux alentours d'un million. Je suis en pourparlers avec les « Écuyers de l'histoire »basés à Sainte-Gemmes-le-Robert. Ils sont plutôt portés sur les spectacles équestres du XVe au XVIIIe siècle. Une rencontre avec le Conseil général aura lieu ce jeudi. » À côté, une autre offre, émise par des Quataris pour faire du site un centre de reproduction équestre, semble plus aléatoire.

L'autre possibilité serait de construire un théâtre semi-fermé en remaniant l'ancien manège disposant de 300 places en gradins et en le reliant aux tribunes. « Pour un investissement limité, le public bénéficierait d'un toit et d'une bonne acoustique. » Ainsi les créations classiques signées Gilles Raab pourraient perdurer.

 
Trois questions à...

Gilles Raab, comédien.

Vous avez décidé de cesser vos activités sur le site de Clairbois. Pourquoi ?

Je n'arrête pas mes activités. Je les réoriente vers des spectacles moins violents. Arrivé en Mayenne en 1986, j'ai ouvert Clairbois en 1991. J'ai travaillé à sa construction et à son aménagement. Pendant vingt-deux ans, j'y ai présenté environ deux cents spectacles par an qui ont fait la notoriété du site. En parallèle, avec différents acteurs locaux et extérieurs, j'ai assuré l'écriture, la mise en scène et l'interprétation de nombreuses créations, inspirées par la chevalerie médiévale. Tant dans l'enceinte de la Ferté que dans celle de la forteresse de Sainte-Suzanne, voire en France et en Europe. Depuis quelques années, je ressens moins d'engouement du public pour ce type de spectacle. La crise que nous traversons, la météo peu clémente, une trésorerie plus restreinte et l'âge m'ont conduit, avec beaucoup de regrets, à cette décision.

Avez-vous d'autres projets ?

Le centre médiéval de Clairbois a été mis en vente et j'espère qu'il trouvera un acquéreur susceptible de lui donner un nouvel élan au service de notre histoire patrimoniale. Dans l'hypothèse contraire, je resterai à Clairbois pour y installer un théâtre couvert où, toujours sur le thème du Moyen Âge, nous présenterons des oeuvres classiques ou des créations de ma façon. Une association sera d'ailleurs prochainement fondée dans ce but.

Actuellement, j'écris un son et lumière historique pour une cité médiévale de Champagne qu'on m'a commandité après le succès rencontré, l'an passé, avec une pièce sur les Mérovingiens. Cette pièce évoquait la lutte de Frédégonde et Brunehaut.

Quels événements s'annoncent en 2014 ?

Elle sera marquée par un événement majeur. L'an passé, avec Brigitte Perrier qui assurait la mise en scène, nous avions présenté dans l'enceinte du château de Sainte-Suzanne et à Clairbois une pièce de Shakespeare intitulée : Henry VI. Cette année, sur l'invitation de Pierre de Montalembert, nous récidivons avec une autre pièce du même auteur : Richard III. J'y jouerai le rôle principal et je partagerai la mise en scène avec Brigitte Perrier. Elle assure la direction d'acteurs tandis que la scénographie me revient. La création aura lieu cet été dans la barbacane du château médiéval de Lassay.

Bienvenue sur ste-suzanne.com, le site officiel de la commune de Sainte-Suzanne-et-Chammes (Mayenne).

Pour les informations touristiques sur la cité médiévale de Sainte-Suzanne, Petite Cité de Caractère classée parmi les Plus Beaux Villages de France, rendez-vous ici sur le site coevrons-tourisme.com.

Informations communales
La perle du Maine
Vivre à Sainte-Suzanne
Un peu d'histoire


Copyright © 2012. All Rights Reserved.