Sainte-Suzanne et les Coëvrons dans l'hebdomadaire "Marianne"

"Les Coëvrons, la ferveur d'un vieux terroir" : tel est le titre d'un article de 4 pages et 8 photos signé de Périco Légasse*, rédacteur en chef de la rubrique Savoir vivre de l'hebdomadaire Le nouveau Marianne ( n° 905, du 22 au 28 août 2014). Cet article clôt une série de 6 sur les "territoires inconnus": la Brenne 36, le Sidobre 81, le Champsaur 04, la Chalosse 40, le Fenouillèdes 66 et les Coëvrons 53.

Extraits :

"Aux confins de la Mayenne et de la Sarthe, cette contrée offre la magie des paysages, la mémoire des vieilles pierres et la douceur de vivre bercée par la nature. Une plongée dans les secrets de la France éternelle"...

" Tendre pays aux volumes apaisants : Conservatoire d'une certaine idée de la campagne française, les Coëvrons recèlent nombre de secrets enfouis dans la mémoire locale"...

Dans un encart p. 82 intitulé "Sainte-Suzanne, la Perle du Maine", illustré d'une photo prise depuis les Choiseaux, Périco Légasse décrit ainsi notre cité :

"Comme la plupart des villages ayant préservé habitat et architecture d'antan, Sainte-Suzanne est une petite merveille qui réalise en plus la prouesse de cumuler quatre labels distinctifs signalant des hauts-lieux touristiques, celui de "Petite cité de caractère", de "Station verte", de "Pays d'Art et d'Histoire" et le plus valorisant, son appartenance aux "Plus beaux villages de France". Aussi l'appelle-ton "la Perle du Maine".

Il est vrai que cette bourgade médiévale ne manque ni de relief ni de cachet. Et même plus, du fait d'une situation pittoresque, en surplomb du val de l'Erve, charmante rivière qui coule à ses pieds en ondulant entre un vieux moulin conservé, une prairie grasse bordant l'orée d'un bois et le hameau de la Rivière. Un circuit tout à fait bucolique qui met l'antique cité en valeur avant d'y grimper pour parcourir ses rues et ruelles chargées d'histoire.

Le monument principal est le château, avec ses remparts, son pont-levis, son donjon et et son logis du XVIIe siècle, sans oublier l'église, dont les fondations du XIIe siècle supportent un nouvel édifice bâti en 1484, avant d'être amplifié et restauré plusieurs fois au cours des siècles suivants. Orné de statues polychromes des XVe, XVIe et XVIIe, le saint lieu se distingue également par son orgue datant de 1492 et réparé en 1617, ainsi que par ses vitraux. On remarque également le clocher flanqué de tourelles dont la construction va de 1529 à 1607.

Ne pas quitter Sainte-Suzanne sans une visite au musée de l'Auditoire, où mille ans d'histoire de la contrée sont racontés à travers de passionnantes expositions.

Autant de rendez-vous culturels et de points d'animation donnant une vie sociale très active et animée à cette ravissante cité.

ste-suzanne.fr ".

A la suite de l'article sur les Coëvrons, trois autres encarts sont consacrés à l'Hôtel du commerce à Vaiges, à 3 Gîtes de France des Coëvrons (à Ste-Suzanne, celui du Grand-moulin) et à la "vache de paysage : au pays de la Maine-Anjou".

Périco Légasse est l'époux de Natacha Polony, journaliste à Europe 1, Le Figaro et chroniqueuse à la télévision ("on n'est pas couché" chez Laurent Ruquier, et au "Grand journal" de Canal + à partir de la rentrée 2014).

 

Bienvenue sur ste-suzanne.com, le site officiel de la commune de Sainte-Suzanne-et-Chammes (Mayenne).

Pour les informations touristiques sur la cité médiévale de Sainte-Suzanne, Petite Cité de Caractère classée parmi les Plus Beaux Villages de France, rendez-vous ici sur le site coevrons-tourisme.com.

Informations communales
La perle du Maine
Vivre à Sainte-Suzanne
Un peu d'histoire


Copyright © 2012. All Rights Reserved.