Pour consulter le dossier d'enquête publique cliquez sur l'affiche ci-dessousSpectacle beugy

Affiche
 
 
     Les archéologues font parler le camp des Anglais

 

PY LaffontPoterie
L'Histoire dit que le camp des Anglais a servi de base, de 1083 à 1086, à Guillaume le Conquérant pour tenter d'assiéger la cité. Le chantier de fouilles dirigé par Pierre-Yves Laffont (à droite). Au fond, les restes de la construction en bois.

Actuellement, une équipe d'enseignants et d'étudiants rennais mènent des fouilles sur le site pour vérifier sa datation, déterminer les modes d'occupation et savoir si l'Histoire dit vrai                                                                         .Un des nombreux fragments de poterie mis à jour sur le chantier de fouilles.

Des recherches minutieuses

C'est la troisième campagne de fouilles que mènent Pierre-Yves Laffont, enseignant-chercheur, et Lucie Janneret, doctorante à Rennes 2.

Assistés d'une douzaine d'étudiants en histoire et archéologie, ils travaillent cette année sur un chantier ouvert de 700 m², situé dans une enceinte à l'ouest du camp.

Après un premier décapage à la pelleteuse, ils recherchent minutieusement, pelle, truelle et brosse en main, le moindre indice qui pourrait permettre de dater le site.

Et ils ont été récompensés de leurs efforts. Depuis le 31 août, ils ont mis à jour, sous l'épaisseur de cailloux qui servait de fondations au talus, un ensemble de pièces carbonisées sur une longueur de 18 mètres. « C'était certainement une construction en bois qui a brûlé et qui dont la datation se situe entre le Xe et le Xlle siècle. Même chose pour les morceaux de poterie, que l'on a également mis au jour », commente Pierre-Yves Laffont. Une étude au carbone 14 devrait affiner la datation.

Habité dès le Xe siècle

« Depuis le lancement des fouilles en 2013, on sait que le site a été fortifié, entre le milieu du Xle et du XIIe siècle, par un talus construit avec les pierres et la terre prise à proximité, d'où les grands fossés qui entourent le camp, explique Pierre-Yves Laffont.Le siège de la cité dans les années 1080 entre dans cette fourchette de datation. »

Guillaume le Conquérant n'était pas le premier occupant des lieux. La découverte de divers objets d'équitation lors des premières fouilles indique que des aristocrates l'ont précédé au Xe siècle.

On sait également qu'une troisième occupation a eu lieu, au XIIIe siècle, avant que le site ne devienne terre agricole, puis camp des Anglais.

D'ici le vendredi 18 septembre, date de fin des fouilles, le camp dévoilera peut-être encore d'autres secrets.

 

 

 
 Fouilles2015 1

Bienvenue sur ste-suzanne.com, le site officiel de la commune de Sainte-Suzanne-et-Chammes (Mayenne).

Pour les informations touristiques sur la cité médiévale de Sainte-Suzanne, Petite Cité de Caractère classée parmi les Plus Beaux Villages de France, rendez-vous ici sur le site coevrons-tourisme.com.

Informations communales
Informations intercommunales
La perle du Maine
Vivre à Sainte-Suzanne
Un peu d'histoire


Copyright © 2012. All Rights Reserved.