La commune a reçu 42 Allemands de Sulzheim

 

 

 

 

Le jumelage fut signé à Sulzheim le 14 juillet 1968. Depuis, plus de 50 échanges ont eu lieu.

Jeudi soir, 42 Allemands venus sont arrivés dans la cité médiévale. « Ils séjourneront jusqu'à lundi matin, dans le cadre des échanges réguliers entre le canton d'Erve-et-Charnie et Sulzheim », indique Damien Barrier, président du comité de jumelage.

Vendredi, l'ensemble de la délégation a pris la route pour visiter Saumur et les caves Bouvet-Ladubey avant une soirée retrouvailles, à Torcé-Viviers, pour une dégustation de vins allemands et de desserts.

Ce samedi, ils visiteront les Carrières de Voutré ainsi que le Grand-Moulin et la cité médiévale. Un repas dansant de l'Harmonie à Évron viendra clore la journée.

 

 

 

 

Vendredi, s'est tenue une soirée retrouvailles, à la salle des fêtes de Torcé-Viviers. Quarante-deux habitants de Sulzheim, un village allemand, ont participé à cette réunion, organisée par le comité d'échange Erve-et-Charnie, regroupant onze communes.

L'idée de ce jumelage est née, en 1966, de Victor Julien, à l'époque conseiller général de Thorigné-en-Charnie. Après un premier séjour des Allemands à Sainte-Suzanne, en 1967, il a été officiellement signé le 14 juillet 1968 à Sulzheim, a d'abord rappelé Damien Barrier.

Il ajoute : « Depuis, nos échanges se font en moyenne tous les quatre ans. Aujourd'hui, nous recevons un groupe composé essentiellement de familles qui ne font pas partie d'association particulière, et cela correspond à l'image que nous voulons donner de ce jumelage. Quant à nous, nous sommes invités à nous rendre, en 2016, à Sulzheim, pour fêter le 1 250e anniversaire de la création du village. »

Pour clore la soirée, les invités avaient amené des vins de leur production, à faire déguster à leurs hôtes, en guise de remerciement

Jumelage : un week-end placé sous le signe de l'amitié

 

 

 

 

 

Après trois jours passés en Erve-et-Charnie, la délégation allemande s'apprête à repartir à Sulzheim, ce lundi matin.

Durant leur séjour, ils ont partagé avec leurs hôtes une soirée de dégustation de vins de la région Rhénanie Palatinat, dont Sulzheim fait partie, découvert les caves de tuffeau au domaine de Bouvey Ladurey, dégusté les Fouées, une spécialité Saumuroise, visité la carrière de Voutré, le Grand Moulin, et participé à une soirée festive, à Évron, animée par la Banda Suzanne.

« Chaque fois que nous nous rencontrons, c'est un peu comme rendre visite à des amis », déclare Klaus Ohl, coordinateur allemand jumelage, qui est venu entre 30 et 40 fois, dans la cité médiévale. « C'est un jumelage très actif, empreint de ruralité. Les gens ont les mêmes affinités, et le désir de se voir ou se revoir est très fort », précise Damien Barrier, président du comité de jumelage.

De nouvelles familles sont présentes à chaque échange. Les rencontres entre jeunes fonctionnent bien, « créant, à moyen et long terme, des liens d'amitiés qui se développent et perdurent ».

Officiellement signé le 14 juillet 1968, c'est le premier jumelage franco-allemand en Mayenne. Il fut initié, dès 1966, par Victor Julien, conseiller général et maire de Thorigné-en-Charnie, et Adam Becker, dans la famille duquel Victor Julien avait été prisonnier de guerre de 1940 à 1945

 

 

Samedi 24 octobre la chaîne de télévision TF1 est venue filmer l'Harmonie-Banda de Sainte-Suzanne .

TF1 1

 TF1 3

 

 

 Philippe Tesson

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue sur ste-suzanne.com, le site officiel de la commune de Sainte-Suzanne-et-Chammes (Mayenne).

Pour les informations touristiques sur la cité médiévale de Sainte-Suzanne, Petite Cité de Caractère classée parmi les Plus Beaux Villages de France, rendez-vous ici sur le site coevrons-tourisme.com.

Informations communales
Informations intercommunales
La perle du Maine
Vivre à Sainte-Suzanne
Un peu d'histoire


Copyright © 2012. All Rights Reserved.