Bénévoles et Migrants au Centre d'Accueil et d'Orientation
Ouest-France du 16/12/2016
 
« Nous faisons tout pour qu'ils s'en sortent »
CAO1 
Sport, apprentissage du français, distribution de vêtements... Les bénévoles sont mobilisés dans plusieurs domaines pour accompagner les migrants au centre d'accueil et d'orientation.
 
Solidarité

Arrivés depuis le 24 octobre, et jusqu'au 31 mars, les 53 migrants majoritairement soudanais et afghans, sont installés dans l'ancien Ehpad (Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) devenu centre d'accueil et d'orientation (CAO).

Depuis cette date, plusieurs dizaines de bénévoles venus des Coëvrons se sont organisées et s'investissent auprès d'eux pour les aider et les accompagner dans leur vie quotidienne. « Notre rôle est de pourvoir aux besoins alimentaires pour les plus démunis, de mettre à leurs dispositions des vêtements et des chaussures, de leur apprendre un peu de français, de leur donner les moyens de se déplacer et d'avoir des activités », détaillent les bénévoles.

« Les rudiments de notre langue »

En prolongement des logements occupés par les hébergés, le centre d'accueil est devenu un foyer de vie et de rencontre où ce vaste programme est mis en pratique. Une grande pièce est devenue un espace d'habillement alimenté uniquement par les dons. « Tout est mis en rayonnage ou sur cintre avec un espace d'essayage », expliquent les responsables.

L'apprentissage du francais se fait par petits groupes dans une salle devenue classe d'école. « Nous nous efforçons de leur inculquer les rudiments de notre langue, pour qu'ils puissent mieux l'appréhender à l'extérieur. D'ailleurs, ils progressent bien », reconnaît Dany.

Une fois par mois, une réunion regroupe les référents de chaque service et les représentants des Afghans et des Soudanais « Cela se passe très bien. On répond à leurs interrogations, apportons des réponses et rappelons les règles à respecter », précise Pascal.

La piscine d'Évron et la médiathèque sont accessibles et des animations autour de la musique, de la boxe, du badminton, ont été mises en place. « Une équipe de football est constituée et s'entraîne une fois par semaine sur le terrain de sport ou salle Maxime-Létard», indiquent les accompagnants. Elle est entraînée par les bénévoles du FC Charnie.

« Ce sont des migrants devenus des hébergés, et aujourd'hui des amis », soulignent les bénévoles, qui lancent un appel aux dons et ajoutent : « Nous avons à coeur de tout faire pour que ces gens, qui sont dans une situation terrible, retrouvent une chance et s'en sortent. »

Les besoins sont toujours importants : vêtements de sport, pantalons, tee-shirts, sweat-shirts, pulls, bonnets, écharpes, gants, sous-vêtements (caleçons, boxers, chaussettes proches du neuf), adaptés à des jeunes hommes, tailles S à XL, des chaussures de sport (pointures 40 à 46). À déposer au CAO (6 rue du petit-Rocher) en semaine.

 

Pascal et cinq bénévoles gèrent l'aide alimentaire
CAO2 
L'aide alimentaire au profit des migrants fait l'objet d'une organisation précise. « Du fait de l'intervention d'organismes extérieurs, nous avons mis en place une distribution des denrées rapide afin de ne pas avoir à gérer de stock » explique Pascal, référent, avec Gislaine, du secteur alimentaire. Il précise : « La banque alimentaire livre tous les jeudis de quoi nourrir les quinze primo- arrivants qui n'ont aucun moyen. Le vendredi, nous accompagnons aux Restos du coeur d'Évron ceux qui touchent le fonds de premiers secours d'un montant de 4 € par jour. Ils sont également une quinzaine. »

Les résidents qui ont des moyens personnels ou perçoivent les 330 € par mois au titre du revenu de location de demandeur d'asile, sont autonomes. La solidarité apporte son concours à cette aide.

« Le magasin Carrefour d'Évron, le Cocci Market, les agriculteurs offrent des denrées et certains invendus du marché d'Évron nous sont également proposés. »

Deux minibus, mis à la disposition par Adoma, société qui a en charge le logement et l'administration du centre d'accueil, permettent le déplacement par petits groupes des résidents afin de se rendre à Nantes par exemple pour leurs démarches administratives. Avec des chauffeurs bénévoles.

 

Bienvenue sur ste-suzanne.com, le site officiel de la commune de Sainte-Suzanne-et-Chammes (Mayenne).

Pour les informations touristiques sur la cité médiévale de Sainte-Suzanne, Petite Cité de Caractère classée parmi les Plus Beaux Villages de France, rendez-vous ici sur le site coevrons-tourisme.com.

Informations communales
La perle du Maine
Vivre à Sainte-Suzanne
Un peu d'histoire


Copyright © 2012. All Rights Reserved.