La gestion des milieux aquatiques devient la compétence du Syndicat de Bassin en 2018
(Ouest-France 26/01/2017)
Ą compter du 1er janvier 2018, la loi Maptam (Modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles) du 27 janvier 2014 attribue les compétences de Gestion des milieux aquatiques et de protection contre les inondations (Gemapi) aux communes, avec transfert de droit aux communautés de communes
« L'année 2017 sera consacrée pour les élus à travailler à la mise en place de la fusion entre les syndicats des bassins de l'Erve, de l'Erve et Treulon, de la Taude et de la Vaige. La Communauté de communes des Coėvrons, celle de Sablé-sur-Sarthe et celle de Meslay-Grez ont déją fait le choix de nous retransférer ces nouvelles compétences », indique Solange Schlegel, présidente du syndicat du bassin de l'Erve, qui précise : « Notre rōle est d'accompagner cette transformation et de participer ą l'organisation du futur fonctionnement de ce service, afin d'assurer toujours un service de proximité. »
 
Objectif : un bon état écologique de l'Erve
Château Gaillard 
Le Syndicat du bassin de l'Erve entreprend un lourd programme de travaux jusqu'en 2021. Montant prévisionnel : 1 241 045 € HT.
 
Le projet

Un premier volet de travaux réalisés par le Syndicat du bassin de l'Erve s'est déroulé entre 2008 et 2014, pour un montant total de 732 000 €. Ces actions ont porté sur l'entretien sélectif des berges sur l'ensemble des cours d'eau, dont celui de l'Erve. Des abreuvoirs ont été aménagés, ainsi que quelques ouvrages, comme le plan d'eau de Sainte Suzanne, le Grand Moulin, la station d'eau potable d'Assé-le-Bérenger, et des ouvrages sur Chammes.

« Un nouveau programme d'action, pour la période 2017-2021, a été décidé par le syndicat. Il part de Vimarcé, va jusqu'ą Ballée (tout le cours principal de l'Erve et les principaux affluents) et concerne quinze communes. Le montant total de ces travaux est estimé ą 1 241 045 € HT, dont 76 % sont financés par l'Agence de l'eau, le conseil départemental et la Région », indique Xavier Seigneuret, technicien rivičre.

Onze aménagements d'ouvrages sont programmés. « Une concertation avec les propriétaires est en cours. Rien ne sera réalisé sans accord de l'ensemble des parties concernées », précise Xavier Seigneuret. La lutte contre la jussie, la renouée du Japon ou l'élodée de Nuthall - espčces envahissantes - sera poursuivie. L'enlčvement d'embācles, l'installation d'abreuvoirs pour répondre ą l'interdiction d'abreuvement direct des animaux dans les cours d'eau, ainsi que la pose de clōtures sont également programmés. « La renaturation par des recharges en cailloux, la pose d'épis et de déflecteurs sur les principaux affluents que sont l'Ambriers, le Merdereau, le pont d'Orval et la Logette sera réalisée », explique le technicien.

Pas de frais pour les riverains

« Aucune participation financičre ne sera demandée aux riverains. Des conventions de travaux seront signées avant toute opération. Le but est d'atteindre pour 2021, le bon état écologique de l'Erve demandée par la directive-cadre de l'eau », indique Solange Schlegel, présidente du Syndicat de bassin de l'Erve. Du fait du peu de débit d'eau des cours d'eau, il n'y a pas d'écourues pour le momentCe dossier de déclaration d'intérêt général sera soumis ą enquête publique du mardi 21 février au mardi 25 mars 2017. Des permanences sont prévues dans les mairies de Sainte-Suzanne-et-Chammes et Saint-Pierre-sur-Erve. « Les premiers travaux pourraient commencer dčs cet été avec l'aménagement de trois ouvrages et de l'affluent l'Ambriers, ainsi que l'installation d'abreuvoirs », informe Xavier Seigneuret.

 

NB : Trois sites sont concernés à Sainte-Suzanne : barrage entre Choiseaux et Mécanique, Barrage du Pont d'Erve / impasse de la Saugère, et Château-Gaillard (suppression des piles de l'ancien ouvrage).

 

Une plaquette d'informations pour le bassin de l'Erve
 
Le Syndicat du bassin de l'Erve vient d'éditer une plaquette pédagogique à destination du grand public. Le bilan du contrat restauration entretien 2008-2015 est expliqué avec la liste et le montant des travaux réalisés et le programme d'action 2017-2018 y est détaillé. Des notions de droits et une présentation plus générale du syndicat du Bassin de l'Erve sont présentés. « Ce fascicule est à la disposition du public au syndicat, dans les mairies du bassin, ou téléchargeable sur le site internet du syndicat. www.erve.portail-bassins-versants.fr », précise Xavier Seigneuret, technicien rivière.

Télécharger le document d'info ici

 

Réunions
Les dates des réunions pour l'enquête publique sont les suivantes : À Sainte-Suzanne : mardi 21 février de 9 h à 12 h, mardi 14 mars de 13 h 30 à 16 h 30, samedi 25 mars de 9 h à 12 h ; À Saint-Pierre-sur-Erve, samedi 4 mars de 9 h à 12 h, mardi 21 mars de 14 h 30 à 17 h 30.

Xavier Seigneuret

Xavier Seigneuret, technicien rivière.

 
 

Bienvenue sur ste-suzanne.com, le site officiel de la commune de Sainte-Suzanne-et-Chammes (Mayenne).

Pour les informations touristiques sur la cité médiévale de Sainte-Suzanne, Petite Cité de Caractère classée parmi les Plus Beaux Villages de France, rendez-vous ici sur le site coevrons-tourisme.com.

Informations communales
La perle du Maine
Vivre à Sainte-Suzanne
Un peu d'histoire


Copyright © 2012. All Rights Reserved.