Sept touristes chinois à la découverte de Sainte-Suzanne

    

- "Sainte-Suzanne, un lieu incroyable et vraiment magnifique".
- "Nous avons passé une journée merveilleuse ici !"
- "L'Histoire de ce lieu est incroyable ! Le musée est clair et détaillé. Bravo !"
- "On aime beaucoup cet endroit. Je ne peux décrire à quel point ! Avec mes amitiés !"
- "Les panoramas du village sont vraiment magnifiques. Cela vaut le coup d'être visité."
"Beau village, villageois passionnés !
Merci !"
"Pékin, Chine"

Chinois 2Chinois 1


 Aline Ong (à gauche) accompagnait les touristes pour leur journée mayennaise
Faire découvrir la Mayenne à des touristes chinois, c'est l'idée d'Aline Ong (ancienne Analyste Financier chez General Electric Money Bank) avec sa société Tao Venture, qu'elle dirige avec son associée Laurence Kamthong avec l'appui de Laval Mayenne Technopole qui leur a décerné un prix de l'innovation. Objectif affiché pour la jeune fille : faire sortir les voyageurs asiatiques individuels des sentiers battus (voir http://www.tao-venture.fr/ ). Un site relais est en place en Chine.
 
Ce premier groupe était composé de trois amies d'enfance, le mari de l'une d'elles et 3 ados ou enfants.
L'enjeu : les 2 millions de touristes chinois qui visitent la France chaque année, mais essentiellement en groupe et sur 3 ou 4 sites (Paris, Versailles, le Mont Saint-Michel, Nice). Le voyage rêvé se heurte parfois à la réalité de l'accueil parisien... Faire découvrir une France différente et authentique en complément, voilà l'objectif.

14 août 2015, 8 h 40, il fait gris sur Laval. Le TGV, en provenance de Paris-Montparnasse, s'arrête à quai. À son bord, sept touristes chinois, originaires de Pékin descendent. « Une première pour eux dans le TGV, explique Aline Ong, leur accompagnatrice, qui dirige Tao Venture. C'est la vitesse du train qui surprend. Les paysages, très différents de ceux qu'ils connaissent, les ont aussi marqués. »

« En France, c'est plus... libre ! »

À peine sorti de la gare, le groupe découvre l'architecture locale, différente des canons parisiens. « En Chine, tout est très carré, explique Long, le seul homme du groupe, à l'aide de grands gestes. En France, c'est plus... libre ! Il y a des sculptures, les bâtiments sont très différents. » Ce qui l'intrigue surtout, ce sont les antennes râteaux, sur les cheminées. « Chez nous, il n'y en a plus depuis longtemps ! »

Programme chargé

Pas le temps de s'attarder devant la gare. Dans la demi-heure qui suit, le groupe doit être au Lactôpole, pour une visite du musée du lait. « Nous avons un timing assez serré, avoue Aline. D'abord, nous visitons le musée, ensuite, départ pour Sainte-Suzanne. Nous revenons à Laval en début de soirée, pour un repas gastronomique, avant de repartir par le train vers Paris. »

Atelier beurre-fromage

Après la visite du musée du lait, un atelier pour faire du beurre et du fromage est proposé. Le public, très discipliné, écoute la moindre consigne. « C'est une super découverte, mon beurre est excellent », s'enthousiasme Suzann, l'une des membres du groupe. Un soulagement pour Virginie, la guide du musée : « C'était la première fois qu'on animait un atelier en anglais, cela s'est très bien passé. »

Dépaysement total

Sur la route de Sainte-Suzanne, terminées les grandes constructions, place à la forêt et aux champs. « C'est le dépaysement total, confie Aline. C'est ce que recherchent les touristes. C'est un vrai effort qu'ils font, car ils partent ensuite sur Nice. » Malgré les averses orageuses, la petite équipée ne perd pas le sourire. « C'est d'ailleurs la première fois que je vois des touristes contents d'avoir de la pluie. »

Bon appétit

Pause déjeuner au restaurant Beauséjour dans la cité médiévale. « C'est un moment très important dans la journée chinoise, détaille Aline. Comme en France, c'est un moment de partage, de discussion de rires. » Les Chinois prennent des risques, en tentant quelques monuments de la gastronomie. Foie gras, île flottante... Tout est dégusté sans broncher. Au moment du fromage, un client de la salle leur explique : « Une journée sans fromage, c'est comme une journée sans soleil. » Après traduction, le petit groupe éclate de rire : « Alors il ne doit pas faire souvent beau à Pékin », rétorque Long. "Ils ont goûté plusieurs sortes de fromages, dont le Roquefort, explique Aline, et ils ont apprécié" !Avant de partir à la découverte de Sainte-Suzanne, Aline Ong propose un petit quiz aux armes de Sainte-Suzanne, en français et en chinois, pour présenter la cité médiévale. 

Visite de Sainte-Suzanne

Pour des touristes chinois qui, pour leur première découverte de la France, auront visité en 8 jours Paris, Sainte-Suzanne et Nice (!), il ne fallait pas décevoir... Le maire avait reçu deux fois la visite d'Aline Ong pour préparer la visite, et rédigé un résumé de l'histoire de la Cité, en 8 anecdotes de 4 lignes chacune, qui ont été traduites à Pékin puis réunies dans un document assorti d'un quiz qu'ils ont découvert dans le TGV. Les touristes ont tenu à se faire photographier avec le maire, qui leur a offert la visite du musée, et ils ont reçu chacun un petit sachet-cadeau de la Commune préparé par l'Office de tourisme : bière ou limonade La Suzannaise, biscuits Confiseries de Jade, savons artisanaux marqués FANUO (FRANCE en chinois) préparés par Senteurs et Charme d'antan, dépliants en anglais.

Malgré les averses les touristes ont pu prendre le temps de visiter Sainte-Suzanne, impressionnés par le paysage, le bocage, le patrimoine architectural, par le calme et la sérénité de la campagne. Le donjon, les armes du Moyen Âge au Musée, la plus ancienne armure de France, les arbalètes et cottes de mailles, les ont particulièrement intéressés, de même que l'exposition 2014 sur la première guerre mondiale.

Pour finir, shopping dans les boutiques, notamment La Grange des Artisans, Les confiseries de Jade, Senteurs et charme d'antan, avec aussi des démonstrations ( en anglais : très apprécié !) chez Dame Nika pour la calligraphie et les enluminures, et chez Christophje Launay à la brasserie La Suzannaise, pour finir par une dégustation de bière et limonade avant de reprendre le minibus pour Laval.

Fin du marathon

La suite de la journée est plus tranquille. Après le retour à Laval, puis un repas très français dans un restaurant local, le départ du TGV, à 22 h 30, siffle la fin du marathon. À bord, le petit groupe semble ravi de son séjour. « Je crois qu'on va bien dormir ce soir, souffle Aline, pas mécontente d'en terminer. Mais vu les retours, cela me conforte dans l'idée de faire venir des Chinois en Mayenne. Je voulais les faire sortir des sentiers battus, me voilà servie. »

Un bilan qualitatif va être fait auprès de ces nouveaux visiteurs qui, nous l'espérons, en attireront d'autres, le bouche-à-oreille de la satisfaction Client constituant le meilleur vecteur publicitaire qui soit. Aline Ong : "Comme discuté, nous allons travailler sur les retours précis de nos voyageurs et des commerçants qui ont eu l'occasion de les accueillir. Nous allons prendre le temps de bien tirer toutes les leçons de cette expérience. En étant sur le terrain moi-même, j'ai déjà identifié des pistes d'amélioration. On va structurer tout ça, le temps de regrouper tous les retours, d'analyser et de proposer des solutions applicables concrètement.

Encore un grand merci pour l'accueil que vous leur avez tous réservé en tout cas :) Le temps n'a pas été au RDV, le planning estimatif a été modifié, mais cela n'a entamé en rien leur bonne humeur naturelle et le plaisir qu'ils ont eu à découvrir le village !"

Voir, déjà, ci-dessus, la carte postale qu'ils ont adressée au maire de Sainte-Suzanne le 16 août.

 

 

 

 

Bienvenue sur ste-suzanne.com, le site officiel de la commune de Sainte-Suzanne-et-Chammes (Mayenne).

Pour les informations touristiques sur la cité médiévale de Sainte-Suzanne, Petite Cité de Caractère classée parmi les Plus Beaux Villages de France, rendez-vous ici sur le site coevrons-tourisme.com.

Informations communales
Informations intercommunales
La perle du Maine
Vivre à Sainte-Suzanne
3000 ans d'Histoire


Copyright © 2012. All Rights Reserved.