Inauguration du centre de secours de Sainte-Suzanne, 24 novembre 2013 (sainte Barbe*)

par Philippe Vignes Préfet de la Mayenne, Jean Arthuis Président du SDIS et du Conseil général et le Lt-Colonel Stéphane Morin Directeur du SDIS, en présence de  Guillaume Chevrollier DéputéMarc Bernier Conseiller général du canton de Sainte-Suzanne et maire de Vaiges, et  Jean-Pierre Morteveille Président de la 3C et maire de Sainte-Suzanne.

Mme Marie-Cécile Morice Conseillère générale du canton de Bais et vice-présidente du SDIS, M. Daniel Lenoir Conseiller général du canton de Villaines-la-Juhel, les maires d'Évron, Blandouet, Chammes, Saint-Georges-le-Fléchard, Saint-Jean-sur-Erve, Saint-Léger-en-Charnie, Saint-Pierre-sur-Erve, Saulges, Thorigné-en-Charnie et Torcé-Viviers-en-Charnie participaient à la cérémonie devant plus de 200 personnes, dont des représentants de tous les centres de secours voisins, les anciens chefs de centre Raymond Moranne et Rémy Périchet, et les jsv (jeunes sapeurs pompiers volontaires) de Sillé-le-Guillaume.

Après la cérémonie officielle, (revue des troupes, remise des médailles, promotions, avancements de grade et titularisations, lever des couleurs, dépôt de gerbe devant la stèle, Marseillaise jouée par l'Harmonie de Sainte-Suzanne, coupure du ruban tricolore), le public a pu visiter le nouveau centre sous la conduite du Lieutenant Blu. Les discours officiels et un pot amical ont clos cette matinée. Jean-Pierre Morteveille a remis à Pascal Guerveno, Président de l'Amicale des Sapeurs-Pompiers, la médaille d'Honneur de la ville de Sainte-Suzanne.

 

Inauguration 1

 Inauguration 2

 Jean Arthuis, Philippe Vignes, Lt-Cl Stéphane Morin.

 

 

Inauguration 4

 Lt C. Blu, G. Chevrollier, M. Bernier, J. Arthuis, JP. Morteveille, P. Vignes, Lt-Cl S. Morin.

Inauguration 5

 

Inauguration 6

*sainte Barbe :

D'aucuns peuvent demander les prières de sainte Barbe pour être protégés de la foudre, mais elle est aussi la patronne, le modèle et la protectrice des architectes, des géologues, des pompiers, des mineurs (et par extension actuellement, des ingénieurs des Mines), des artilleurs, des sapeurs, des canonniers, des artificiers, des ingénieurs de combat, des métallurgistes, des démineurs et autres corporations liées au feu, les pétroliers militaires, les foreurs et les personnels de l'industrie des turbines à gaz, les carillonneurs, les égoutiers. Sainte Barbe est aussi la patronne de l'École polytechnique.

Le discours du maire de Sainte-Suzanne (24/11/2013)

Monsieur le Préfet, Monsieur le Président, Monsieur le Député, Madame et Messieurs  les Conseillers généraux, Mesdames et Messieurs les Élus, Mon Colonel, Mesdames Messieurs,

 Je vous remercie de votre présence aujourd’hui à Sainte-Suzanne à l’occasion de l’inauguration du nouveau Centre de secours.

  • Je ne ferai pas l’historique de l’activité des sapeurs-pompiers à Sainte-Suzanne : on peut recourir pour cela à un excellent ouvrage qui vient de paraître !

Mais je me suis intéressé au mot « sapeur », et vous n’y échapperez pas : Au Moyen Âge, les sapeurs-pompiers "sapaient" le feu (de l’italien zappa, la hache, zappare, creuser, piocher, 1547). À cette époque sans réseau de distribution d'eau, la plupart des maisons étaient en bois, et lorsqu'un feu se déclarait, les secours abattaient tout ce qui se trouvait autour, afin de limiter la propagation du feu et l’isoler. D'où les expressions saper ou faire la part du feu. Cette hache figure bien sur "l'écusson" des sapeurs-pompiers, comme on a pu le voir tout à l'heure.

  • Un mot maintenant du  précédent Centre, construit par le SIVOM du Canton de Sainte-Suzanne, sur un terrain acquis en mai 1968. Ce fut l’un des premiers ouvrages de notre syndicat de communes, tout nouveau à l’époque.

La construction avait été engagée en décembre 1968 ; le local annexe, comprenant la salle de réunion et d’instruction, fut construit en 1976. En mai 1984, il fut nécessaire d’agrandir le centre de 250 m² supplémentaires, le nombre de garages étant devenu insuffisant. La saturation du terrain enclavé, l’exiguïté des espaces autour des véhicules, et l’absence de salles de douches et de vestiaires séparés hommes/femmes, nécessitaient la construction d’un centre plus conforme aux exigences de secours rapides et des locaux mieux adaptés. Et pourtant la première femme sapeur-pompier bénévole du Département en 1986, Sylvie Uzu, était une suzannaise !

  • Le projet qui aboutit aujourd’hui a débuté antérieurement à mes mandats de Maire et de président de communauté de communes.

Je me souviens par exemple de l’allocution du Colonel Vandenhove, à la Ste-Barbe 2007, qui confirmait la nécessité d’un nouveau Centre compte tenu de l’impossibilité physique d’agrandir l’ancien, à l’emplacement où il se trouvait. Le capitaine Rémy Périchet, puis le lieutenant Christophe Blu, ont bien œuvré et argumenté pour la modernisation de ce centre. Qu’ils en soient ici remerciés.  Merci au Colonel Morin qui, dès sa première semaine de présence en Mayenne, est venu lui-même visiter les locaux pour constater nos besoins. Je sais gré au SDIS d’avoir priorisé ce projet et de l’avoir inscrit parmi les 6 nouvelles casernes à construire dans le département.

  • Ce projet s’est concrétisé grâce à cette décision du service départemental et aux financements apportés :

-          D’une part par le Département à travers le SDIS, pour 363 300 €,

-          D’autre part, par les Communautés de communes : celle d’Erve et Charnie en 2012 pour 181 650 €, puis celle des Coëvrons cette année pour un même montant. Merci aux élus de ces structures d’avoir permis de financer ce Centre.

  • Il y a eu aussi un effort financier local important pour un village de 999 habitants. Je remercie le Conseil municipal de Sainte-Suzanne, qui a, de son côté, décidé l’acquisition et la donation du terrain, puis le renforcement du réseau d’eau potable, l’adjonction (-ça ne s’invente pas !)-, d’un poteau d’incendie, l’extension du réseau électrique basse tension, la viabilisation France Telecom de la parcelle, le raccordement téléphonique du bâtiment, enfin la construction d’une station de relèvement et de la conduite de déviation des eaux usées, (-car la canalisation passait sous ce bâtiment-), le tout pour une somme de 124 000 €, directement financés par les contribuables suzannais, ce qui représente finalement près de 15% du coût total du projet. Mais une partie de ces équipements pourra servir aussi au futur EHPAD, un projet important qui nous tient particulièrement à cœur,  qui sera construit juste derrière ce centre, si nous arrivons à finaliser rapidement le bouclage financier de ce projet : je vous en ai parlé tout à l'heure, Monsieur le Président.
  • Le contournement routier de la Départementale 9 au nord de Sainte-Suzanne, qui jouxte ce nouveau centre, permettra, entre autres avantages, un gain de temps précieux lors des interventions éventuelles dans les quartiers des Granges, du Grand-Moulin, du Tertre-Ganne, mais aussi notamment sur les communes de Torcé-Viviers,  Voutré, Assé-le-Bérenger, Évron ou en forêt de Charnie, car la nouvelle voie permettra d’éviter aux véhicules de secours de traverser le centre de la commune. Merci à vous, Monsieur le Président, d’avoir permis de concrétiser ce projet déjà ancien, et lui aussi bien antérieur au mandat du Conseil municipal actuel, projet qui se terminera au printemps prochain, avant la saison estivale 2014.

 Ce nouveau centre de secours constitue pour le secteur sud des Coëvrons un outil modernisé et un atout précieux ; il est complété pour la 3C par celui de Vaiges, plus spécialisé dans la couverture de l’autoroute A81, et par ceux de Montsûrs à l’ouest, de Bais au Nord et d'Évron au centre de notre territoire.

  • Je tiens à rendre hommage à tous nos Sapeurs-pompiers des Coëvrons. Il s’agit d’un métier éprouvant, difficile, pour lequel de grandes qualités humaines sont requises : maîtrise de soi, coopération, solidarité, technicité, rapidité d’exécution des décisions et des gestes, désir et volonté d’aider, et de sauver les personnes et les biens. J’y associe leurs familles, qui vivent avec eux cet engagement citoyen. Je félicite les promus, médaillés, nos jeunes sapeurs-pompiers, et puis aussi les plus anciens d’entre eux qui ont consacré à cet engagement majeur plusieurs dizaines d’années de leur vie.

 Il s’agit de volontariat, et chacun sait ici le niveau auquel je situe ces qualités désintéressées ; le bénévolat et le volontariat : plus que des qualités, ce sont pour moi des Valeurs, auxquelles on doit la vie sociale et l’animation de nos communes, parfois leur fonctionnement même, comme on le constate pour l’application des nouveaux rythmes scolaires. Et la sécurité des citoyens, à laquelle contribuent nos sapeurs-pompiers, c’est bien une mission de base due aux habitants. Je remercie au passage les 65 personnes bénévoles qui, en sus des sapeurs-pompiers et gendarmes mayennais, du SMUR et de la Croix-Rouge,  ont participé à l’imposant exercice de sécurité civile NOVI du 9 octobre dernier sous votre égide et en votre présence, M. Le Préfet.

  • Pour être efficace lors d’une intervention, il faut aussi bien se connaître mutuellement et l’Amicale y contribue beaucoup. L’amicale des Sapeurs-Pompiers, comme aussi la dynamique et talentueuse Harmonie-Banda de Sainte-Suzanne ici présente, ou nos 26 autres associations locales, tisse le lien social dans la cité. L’amicale participe à l’organisation de moments festifs, mais aussi à celle de manifestations importantes : Sainte-Suzanne a ainsi eu l’honneur en 2012 d’accueillir d’une part le cross départemental des sapeurs-pompiers, d’autre part le congrès du GUDSO, groupement des unions départementales de Sapeurs-Pompiers pour tout l’Ouest de la France, en présence du Colonel Faure, commandant la Fédération nationale des Sapeurs-Pompiers de France.

Eh bien, pour rendre hommage à l’Amicale et la remercier, je tiens à remettre la médaille de la ville, de Citoyen d’Honneur de Sainte-Suzanne, à son Président Pascal Guerveno qui est aussi mon 2e adjoint à la mairie.

 Je vous remercie de votre attention.

Bienvenue sur ste-suzanne.com, le site officiel de la commune de Sainte-Suzanne-et-Chammes (Mayenne).

Pour les informations touristiques sur la cité médiévale de Sainte-Suzanne, Petite Cité de Caractère classée parmi les Plus Beaux Villages de France, rendez-vous ici sur le site coevrons-tourisme.com.

Informations communales
Informations intercommunales
La perle du Maine
Vivre à Sainte-Suzanne
3000 ans d'Histoire


Copyright © 2012. All Rights Reserved.