Christophe Launay Brasseur depuis 17 ans, il a créé en 2009 une brasserie artisanale. Il y développe une production de bière 100 % naturelle, avec une grande variété de goûts.

Reportage

« Si le houblon, les céréales, la levure et l’eau sont les ingrédients nécessaires pour la fabrication de la bière, le cinquième élément s’appelle la passion, la patience et la persévérance », lance Christophe Launay, en préambule de sa visite. 

Jeudi, il ouvrait les portes de sa microbrasserie, inaugurée en 2009. Les visiteurs ont non seulement découvert comment on fabriquait la bière, mais aussi un homme qui en parle avec passion. « Dans cette petite brasserie artisanale, tout est fait naturellement, sans aucun apport de produit chimique, explique celui qui est brasseur depuis dix-sept ans. Ici, le produit prend le temps de se développer. Il me faut deux mois pour fabriquer ma bière, alors que dans l’industrie, le temps de fabrication est nettement est plus court. »

C’est à son écoute que les participants apprennent comment le malt, ce mélange de blé, d’orge ou d’avoine, est concassé, empâté et brassé pour créer un liquide sucré qui sera ensuite filtré et houblonné. Les drèches, des résidus de ce brassage, sont données aux animaux. « Rassurez-vous, à ce stade de fabrication l’alcool n’a pas encore fait son apparition », s’amuse l’artisan.

Christophe Laumay

Suivra la fermentation où les levures, introduites dans la cuve, participeront à produire de l’alcool et du gaz carbonique. Puis ce sera la clarification, par refroidissement, avant que la bière soit stockée à température ambiante, pour une mise en bouteille quelques semaines plus tard, « dans une pièce dépassant les 20 °C » . « La bière est considérée sans alcool à 1,5° maximum, et son origine remonte à la Mésopotamie, précise le brasseur.

Le houblon pousse naturellement sur les bords de l’Erve et il faut savoir que, dans un temps passé, les femmes qui allaitaient en Belgique étaient invitées dans les maternités à boire de la bière pour le lactose qu’elle contient. » La bière blanche, poursuit Christophe Launay, porte cette appellation en raison de son pourcentage de blé (plus de 30 %) et non pas de sa teinte claire. « La fabrication de la bière part d’une recette où l’équilibre des ingrédients utilisés, associé à un savoir-faire, garantit un produit sain et agréable à déguster. »

La brasserie suzannaise, 11, rue des Coëvrons. Contact au 06 84 50 09 71. Vente et dégustation sur place.

Bienvenue sur ste-suzanne.com, le site officiel de la commune de Sainte-Suzanne-et-Chammes (Mayenne).

Pour les informations touristiques sur la cité médiévale de Sainte-Suzanne, Petite Cité de Caractère classée parmi les Plus Beaux Villages de France, rendez-vous ici sur le site coevrons-tourisme.com.

Informations communales
Informations intercommunales
La perle du Maine
Vivre à Sainte-Suzanne
3000 ans d'Histoire


Copyright © 2012. All Rights Reserved.