EPSON097

Avec le concours de la Musique des Transmissions de Rennes et des Harmonies de Bais, Évron et

Sainte-Suzanne

au profit des blessés des Armées. Tarif 10€

Le Banquet du Fil d'Argent 2019

Jeudi 24 octobre, l'Amicale du Fil d'Argent proposait à ses membres de se retrouver salle Fernand-Bourdin pour son traditionnel banquet annuel. 

Dans son discours de bienvenue, Bernadette Caballero, la présidente, s'est réjouie de souligner que l'association avait accueilli de nouveaux membres cette année. 

Le déjeuner préparé par Stéphane Huchet de l’hôtel-restaurant Beauséjour a fait l'unanimité, tout comme la prestation de la chorale dirigée par Fabienne Geslot.

 

20191024 150821R 20191024 151148R 20191024 151323R 20191024 151545R

 Cliquez sur une photo et faites défiler.

Sainte-Suzanne-et-Chammes participe au label Terre de Jeux 2024

 

En 2024, la France accueillera le monde à l’occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques. L'ambition du label Terre de Jeux 2024 est que le pays tout entier vibre et se rassemble pendant les semaines de compétition, et qu’une dynamique se crée dès aujourd’hui dans tous les territoires.
La fête sera plus belle si elle est partagée. L’héritage sera plus fort s’il est co-construit.
C’est tout le sens de ce label Terre de Jeux 2024 proposé aux collectivités territoriales.

La Commune et la Communauté de communes ont fait connaître leur intérêt pour participer, à leur niveau et compte tenu de leurs moyens, à cette mobilisation.

TDF2024

Dans ce cadre, chaque collectivité territoriale s’engage selon ses moyens, son champ de compétence, à mettre en place des actions nouvelles ou à poursuivre des actions existantes en lien avec les valeurs des Jeux de Paris 2024 :

Célébration : Faire vivre à tous les émotions du sport et des Jeux

(exemple : Organiser des retransmissions d’épreuves dans un espace municipal, organiser des randonnées pédestres, équestres ou VTT....)

Héritage : Mettre plus de sport dans le quotidien des gens

(exemples : Organiser une activité de découverte d’une pratique sportive ou parasportive en s’appuyant sur les clubs sportifs locaux ; Participer à la réalisation de  projets communs entre des établissements scolaires et des clubs sportifs locaux)

Engagement : Animer et faire grandir la communauté Paris 2024

(exemples : Créer une rubrique Paris 2024 dans le journal ou la newsletter de la collectivité ; Diffuser chaque mois sur les réseaux sociaux une photo, une vidéo ou un texte présentant un ou des bénévoles locaux et leurs actions au quotidien pour le sport et ses pratiquants (animation, encadrement, activité associative, éducation…).

 

Logo JO 2024

 

Sainte-Suzanne, Perle du Maine,

arbore une nouvelle bannière : 

FPTE logo 2

Sept réseaux liés au patrimoine lancent une "marque ombrelle" commune : "France. Patrimoines &Territoires d'exception". Ste-Suzanne incluse !   

A l'occasion de l'édition 2019 du Salon international du patrimoine culturel au Carrousel du Louvre à Paris – qui marque aussi le 25e anniversaire de cette manifestation –, sept associations portant des labels relatifs au patrimoine se sont réunies le 24 octobre pour lancer une marque ombrelle : "France. Patrimoines & Territoires d'exception".

L'objectif affiché est de "se réunir sous une bannière commune, afin de développer un autre tourisme lié à la découverte des patrimoines exceptionnellement diffus sur l'ensemble du territoire".

Cette nouvelle marque a pour but de renforcer la promotion des patrimoines naturels, culturels et paysagers et d'un tourisme durable, respectueux de ces patrimoines,
qui participe à l'attractivité de la France.

Sept réseaux de villes et de territoires patrimoniaux ruraux et urbains reconnus par un label, une marque, un document d’urbanisme patrimonial ou une distinction internationale, ont décidé de se réunir sous une bannière commune afin de développer un autre tourisme lié à la découverte des patrimoines exceptionnellement diffus sur l’ensemble du territoire.

Les sept réseaux impliqués :

  1. La Fédération des 54 Parcs naturels régionaux de France, dont le parc naturel régional Normandie-Maine,
  2. Les Plus Beaux Villages de France, (qui regroupe 157 villages français dont Sainte-Suzanne depuis 2010, seul élue en Mayenne)
  3. Les Plus Beaux Détours de France (qui regroupe 107 villes françaises, dont Château-Gontier-sur-Mayenne),
  4. Petites Cités de Caractère de France (qui regroupe 180 communes françaises dont Sainte-Suzanne depuis 1995 et 6 autres communes mayennaises),
  5. Le Réseau des Grands Sites de France (41 sites adhérents au réseau des Grandes sites de France dont 19 ont obtenu le label Grand Site de France),
  6. Sites et Cités remarquables de France (qui regroupe 201 Sites Patrimoniaux Remarquables et 135 Pays d'Art et d'histoire), à laquelle Sainte-Suzanne a adhéré en 2019,
  7. Ville et Métiers d’Art (qui regroupe 80 communes françaises) (Dossier d'adhésion de Ste-Suzanne en cours).

Sainte-Suzanne fait actuellement partie de trois de ces sept réseaux et en constitue sans aucun doute l'une des "pépites".

Pour mieux les connaître, cliquer sur ce lien.

On peut certes relever l'absence actuelle, dans cette marque ombrelle, de certains labels importants, comme le réseau des sites français classés au patrimoine de l'Unesco, les Villes et Pays d'art et d'histoire (Sainte-Suzanne fait partie du Pays d'art et d'histoire Coëvrons-Mayenne) , les labels "Patrimoine européen" ou "Patrimoine du XXe siècle", les Maisons des illustres, les Entreprises du patrimoine vivant... Mais certains pourraient sans doute rejoindre la marque ultérieurement.

En attendant, la création de "France. Patrimoines & Territoires d'exception" marque une avancée importante et introduit un peu de lisibilité dans un domaine qui en manquait jusqu'alors singulièrement.

La création de cette nouvelle marque fait suite au rapport « 54 suggestions pour améliorer la fréquentation touristique de la France à partir de nos Patrimoines » remis par Martin Malvy au ministre Jean-Marc Ayrault en mars 2017, qui a fait ressortir la nécessité d’une plus grande lisibilité d’une offre liée aux patrimoines pour les visiteurs, notamment internationaux.

 

L’association a pour but de :

- renforcer l’attractivité des territoires en coordonnant et conduisant des actions de promotion en matière de tourisme durable fondé sur les patrimoines culturels, naturels, paysagers et d’art de vivre aux plans national, européen et international,

- développer et promouvoir une offre de qualité en faisant émerger des « Pépites » au sein des réseaux et en mettant en valeur des « expériences de découvertes de patrimoines » d’exception,

- organiser le dialogue et la concertation entre les élus, les membres et les équipes techniques des associations membres chaque fois qu’elles l’estimeront souhaitable,

- mener toute action de partenariat avec les structures publiques et privées et les professionnels du secteur, permettant de promouvoir la bannière « France. Patrimoines et territoires d’exception » et ses réseaux adhérents.

- valoriser par les moyens qu’elle aura arrêtés l’offre de patrimoine des membres des réseaux adhérents.

Les réseaux partagent ainsi une charte commune avec un engagement, notamment:

- Encourager l'équilibre entre développement touristique et préservation des sites

- Mieux diffuser les flux dans le temps et l'espace

- Mieux irriguer l'ensemble des territoires et soulager des sites soumis à une hyper
fréquentation

- Traiter les enjeux forts de transition énergétique et écologique : circulation douce, 
réhabilitation responsable, innovations...

- Agir sur les habitants et acteurs socio-économiques du territoire pour favoriser leur 
appropriation de la destination et ainsi contribuer à la qualité touristique du territoire

- La promotion adaptée aux particularités des territoires patrimoniaux et concertée entre 
acteurs du patrimoine et du tourisme.

FPTE tampon

 

La Commune met en vente l'ancien EHPAD (ex-Résidence du Petit-Rocher)

IMG 0146

Suite à la fermeture de  l'ex-Ehpad par le Conseil départemental et l'ARS (Agence Régionale de Santé) en juillet 2016, plusieurs hypothèses et plusieurs tentatives infructueuses de cession du bâtiment, et après avis favorable du Bureau municipal, Monsieur le Maire a proposé au Conseil municipal du 20/09/2019 de faire appel à la plateforme en ligne AgoraStore pour prendre en charge la commercialisation de l’ancien EHPAD.

 

Cette société vend aux enchères en ligne les biens mobiliers, immobiliers des collectivités territoriales.

Après un premier contact téléphonique avec le Maire et la Directrice des services de la Commune, et l’envoi de documents, la Société a réalisé une étude de bien qui comprend un descriptif affiné, les données du marché habitat sur le territoire et une analyse du potentiel du bien (forces et faiblesses).

NB : Un scénario de démolition de l’ensemble et de reconstruction en lots d’habitation a été également chiffré pour faire face à une demande éventuelle d’un investisseur, mais il apparaît que le chiffre d’affaire qu’il pourrait en tirer serait inférieur à ce que le projet coûterait. Cette option n'est donc pas envisageable.

Il est précisé qu’aucune contrepartie financière ne sera demandée à la collectivité, la rémunération de la société étant supportée par l’acquéreur du bien.

VU le code général des collectivités territoriales,

VU le code général de la propriété des personnes publiques,

CONSIDÉRANT que la commune de Sainte-Suzanne-et-Chammes est aujourd’hui propriétaire de l’ancien EHPAD, sis 6 rue du Petit Rocher, bien immobilier dont elle n’a pas l’usage, soit parce que le bien n’a pas vocation à la réalisation de missions de services publics, soit parce que sa vétusté rend celui-ci inutilisable,

CONSIDÉRANT que le conseil municipal, au cours de séance du 17 mai 2019 a décidé de procéder à la cession dudit bâtiment,

CONSIDÉRANT l’intérêt que représentent les prestations proposées par la Société AgoraStore spécialisée dans la vente en ligne des biens des collectivités publiques,

CONSIDÉRANT que l’adhésion de la commune suppose la conclusion d’une convention cadre dite «immobilier»entre les deux parties pour une durée d’un an, qui pourra faire l’objet d’une reconduction tacite entre des périodes successives d’un an, sans que la durée totale ne puisse excéder 4 ans,

CONSIDÉRANT qu’aucune contrepartie financière n’estdemandée à la collectivité, la rémunération de la société étant supportée par l’acquéreur du bien,

CONSIDÉRANT les termes de ladite convention,

 

LE CONSEIL MUNICIPAL, APRÈS EN AVOIR DÉLIBÉRÉ:

DÉCIDE de signer le contrat d’adhésion à la solution AgoraStore et la convention cadre immobilier proposés,

• AUTORISE Monsieur le Maire, ou son représentant à signer tous documents devant permettre la concrétisation de ce dossier,

• CHARGE Monsieur le Maire de notifier l’acceptation du contrat d’adhésion à la solution AgoraStore et de la convention cadre immobilier.